Boudoir et Nu

 

Attention – cette page contient de la nudité, cliquez ici pour revenir à l’accueil

J’ai suivi une formation avec le photographe Michel Feugeas, maitre de ce genre photographique. Je vous présente des exemples réalisés lors de cette formation. Soyez indulgents, il s’agit de mes premiers pas dans ce style!

Définissons tout d’abord le mot boudoir, le Larousse nous donne :

  • Petit salon élégant, qui était à l’usage exclusif des femmes (remonte à l’époque Régence).

Le CNRTL :

  • Petite pièce élégante dans laquelle la maîtresse de maison se retire pour être seule ou s’entretenir avec des intimes

Tout d’abord que la photo de boudoir a pour but de montrer des femmes dans un environnement qui leur est réservé, feutré, intime,  dans les poses de relaxation, toutefois jamais vulgaires. Les modèles sont habituellement légèrement vêtues et même parfois nues. 

La modèle lors de cette séance était la magnifique et très professionnelle Nina Tch,

Le choix de la modèle est la clé du succès, une modèle expérimentée sait se mettre en valeur, montrer ses poses avantageuses et connait les limites de son art, elle saura vous mettre à l’aise, car il ne faut pas se le cacher, ce style de photo impose une grande intimité avec la modèle, celle-ci doit avoir confiance en vous et vice-versa, avec une néophyte vous aurez beaucoup plus de travail à établir ce lien confiance et d’intimité et de déterminer les poses et ambiances.

La conclusion c’est qu’au début il vaut mieux se tourner vers des modèles expérimentées qui feront en quelque sorte votre formation et établiront votre confiance. Par la suite vous aurez plus d’assurance dans la direction des modèles.

Pour la rémunération du photographe et de la modèle, il y a trois avenue possibles:

1 – Poser contre photo – Le photographe fourni gratuitement les photos au modèle en contre parti de pouvoir publier les photos selon entente. La modèle peut également utiliser les photos. Sans échange d’argent.

2 – Poser contre rémunération – Le photographe paie la modèle et il peut publier les photos.

3 – Photographe rémunéré – La modèle paie le photographe pour son usage personnel. Elle peut diffuser les photos à sa guise en donnant le crédit photo au photographe, elle peut aussi permettre au photographe de publier les photos dans son portfolio, ou autrement selon entente.

La CAPIC a préparé un contrat type liant le modèle et le photographe. Cliquez-ici pour télécharger directement du site de la CAPIC

Une note importante, assurez-vous que la modèle soit majeure au moment de la séance de pose.

Voici maintenant les photos réalisées lors de cet atelier:

Nina Tch Modèle

 

 

Pour plus d’informations, vous pouvez me rejoindre à boudoir@mgroleau.com

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)