Mar 252014
 

Si j’ai l’impression d’avoir été copié sans mon consentement, la première étape est de contacter le fautif et de lui demander de ne plus utiliser ma photo ou encore je lui demande de payer pour l’utiliser, il n’y a pas de règle pour le montant, c’est une question de bénéfice pour le fautif, si par contre il en fait un usage qui va à l’encontre de mes convictions je demande alors le retrait , si l’usage est purement sans but lucratif il n’y a pas grand-chose à retirer d’une éventuelle poursuite, nous pouvons poursuivre, mais nous n’auront rien de plus que le manque à gagner. Il arrive très souvent que j’ai des demandes d’OSBL et la plupart du temps je dis oui pour l’utilisation.

Si c’est sur Facebook, Flickr, google+, ou autre que se trouve l’image je peux contacter ces compagnies pour demander le retrait si le fautif est récalcitrant.

Sinon il faut faire une poursuite et ça, c’est une autre histoire.

Comme il m’arrive de faire contrats occasionnellement, je prépare un contrat qui stipule que je suis le seul propriétaire des droits d’auteur et que je ne fait que vendre une licence d’utilisation (exlusive ou non exclusive selon le cas) pour une durée de temps donnée (habituellement 3 ans), les photos sont vite obsolètes et une période plus longue n’a aucun intérêt pour un titulaire de la licence.

Il ne faut pas oublier de faire signer un contrat à nos modèles, indiquant qu’ils nous cèdent leur droit à l’image pour toutes les photos prises lors de la séance de pose.

Pour chercher si quelqu’un utilise une de vos photos sur le web, Google offre une recherche inversée des photos

Dans la barre de recherche des images de google vous n’avez qu’a glisser une de vos photos sur le petit appareil photo et google cherchera sur le web des photos qui ressemble à la votre et peut être la vôtre qui sait ?

Sorry, the comment form is closed at this time.