Déc 092011
 

Quelle ne fut pas ma stupeur hier soir (jeudi le 8 décembre 2011) que de recevoir le prix contribution de la part de mon Syndicat, le Syndicat du Personnel Professionnel de l’UQTR.

Ce prix est remis à un membre qui s’est impliqué et illustré dans la communauté (universitaire ou à l’extérieur du campus) à titre de bénévole, que ce soit dans un organisme ou non.

Le Prix Contribution 2011 a été décerné à un employé du Service de soutien pédagogique et technologique de l’UQTR,  soit M. Mario Groleau. Ce prix a été créé il y a quelques années afin de souligner l’engagement bénévole de nos membres. L’engagement peut être au sein de la communauté universitaire ou à l’extérieur de celle-ci. Ce prix n’est pas relié au travail de la personne mais plutôt à un passe-temps ou à une cause qui lui tient particulièrement à coeur. M. Groleau a mérité son prix pour ses talents de photographe et principalement pour sa contribution au patrimoine trifluvien.

Voici le texte lu lors de la présentation:

Remise du Prix contribution

Cette année, pour la première fois, en plus du Prix Carrière et du Prix excellence, nous allons remettre un Prix Contribution. Ce Prix a été créé il y a quelques années afin de souligner l’engagement bénévole de nos membres. L’engagement peut-être au sein de la communauté universitaire ou à l’extérieur de celle-ci. Ce prix n’est donc pas relié au travail de la personne mais plutôt à un passe-temps ou à une cause qui lui tient particulièrement à cœur.

Notre lauréat 2011 du Prix contribution mérite cette distinction pour une de ses grandes passions, qu’il exerce dès qu’il en a l’occasion, que ce soit en soirée, pendant la fin de semaine ou même de temps à autres en se rendant au travail. L’exercice de cette passion peut se décliner en de multiples lieux, à l’intérieur ou à l’extérieur, en ville ou dans la nature, à l’Université ou ailleurs, en solitaire ou parfois même devant témoins. Pour laisser libre cours à sa passion, notre lauréat a simplement besoin d’être séduit, inspiré, attiré, perplexe ou surpris. Il doit aussi être armé de ce qui devient pratiquement une extension de lui-même, soit son appareil photo.

Vous l’avez peut-être reconnu, mais pour ceux qui ne l’ont pas encore deviné, je vais dévoiler le nom de notre lauréat et je poursuivrai par la suite mon allocution.

Il s’agit bien entendu de notre collègue Mario Groleau.

Mario a monté un site web impressionnant contenant des centaines et des centaines de ses photographies mais aussi des photographies anciennes de notre ville. On y trouve aussi des conseils sur la prise de photos de même que des liens utiles à tout photographe amateur. Par son passe-temps, Mario cherche en fait à informer, montrer, documenter, enseigner, éclairer à propos de notre ville, de ses habitants, de même que de notre mode de vie, voire refléter notre évolution sociale et culturelle. Bref, on peut dire que Mario est un digne ambassadeur de nos milieux sociaux et culturels trifluviens.

Sa passion et dirais-je,  « ses antennes », a notamment permis, l’été dernier,  à l’historien René Beaudoin, de remporter une enchère apparue sur eBay et touchant 48 négatifs sur plaques de verre datant de la fin des années 1800.

Même le site Wikipédia fait référence au site de notre collègue sur la page intitulé Patrimoine de Trois-Rivières. Notons aussi, en terminant, que plusieurs organismes bénéficient ou se réfèrent de temps à autres aux œuvres de notre collègue Mario, parmi lesquels on trouve : la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, le Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, la Fondation québécoise du patrimoine, et la Fondation Héritage Canada, pour ne nommer que ceux-ci.

J’invite donc le lauréat à l’avant afin que je lui remette son prix. Félicitations Mario!

Texte: Madame Rachel Lemelin, V.P.SPP-UQTR au nom du comité de sélection.

Sorry, the comment form is closed at this time.