La passion de la photographie


Sainte-Marguerite-de-Cortone

Mario a photographié
pour vous

Votre photographe, Mario Groleau

Précédente
Page principale
Remonter
Suivante


Écrivez-moi!


Votre choix de sujets:



Page principale ] Remonter ] Saint-Jean de Brébeuf ] [ Sainte-Marguerite-de-Cortone ] Saint-Pie X ] Très-Saint-Sacrement ]


Visitez également mes autres sites:


Écrivez-moi!

 




Achetez mon livre photo en cliquant ci-dessous:
Une façon différent...
Par Mario Groleau


 

 

La paroisse Ste-Marguerite de Cortone s'étend de l'autoroute 40 jusqu'à la rue Ste-Marguerite et à l'ouest jusqu'au boulevard des Récollets. Elle fut fondée en 1932

Le pont Laviolette est ici vu en arrière plan, au premier nous retrouvons la paroisse Ste-Marguerite, et principalement l'école Curé Chamberland

La côte Plouffe dite «Côte à Deux Fesses» ainsi nommée par les habitants de Trois-Rivières à cause de la forme de la côte. Elle fut le siège en juin 1776 de la bataille de Trois-Rivières qui opposait les armées Américaine et Britanicocanadienne. Ces derniers ont vaincu les américains sans aucun mort, avec seulement quelques blessés! Les américains s'en sont retournés chez eux. 

 

Autre vue sur la paroisse, ici nous avons une section sur la rue Ste-Marguerite. Cette rue a été grandement rénovée au cours des dernières décennies. On y retrouvait bon nombre de taudis.

Encore la rue Ste-Marguerite qui a donnée son nom à la paroisse. Appelé auparavant le chemin Ste-Marguerite, elle se rend ainsi jusqu'à Pointe-du-Lac, c'est par ce chemin que s'étaient emmenées les troupes américaines en 1776.

Le boulevard Normand Nord, nous amène au cœur de la paroisse Ste-Marguerite.

 

 

   

La côte Cooke permet l'accès à l'Université et au Pavillon Cooke du CHRTR.

Une des belles plate bandes de la paroisse, ici tout est jaune..

La rue Baillargeon.

La rue Ste-Marguerite possède également un gîte bien douillet!

07260002.jpg (132596 octets)

Le monument dédié au curé Chamberland qui fut le fondateur de la coopérative qui mena à la fondation de la paroisse que nous connaissons aujourd'hui.

Cliquer pour agrandir

La caisse populaire Ste-Marguerite

L'École d'automobile. 

Le marché Biermans, une institution dans la paroisse.

Maison typique de la coopérative, celle-ci est plutôt bien entretenue et rénovée.
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir la photo
Cliquer pour agrandir la photo

À l'extrémité est de la paroisse, au coin Ste-Marguerite et Bellefeuille, nous retrouvons le futur Hôtel Balcer, qui fut à tour de rôle, la bâtisse municipale ou logeait le Nouvelliste, La Balcer Glove, La Lampron Shirt et un complexe hétéroclite de petites entreprises. La bâtisse est unique, dans le sens qu'elle est un des derniers survivants au Québec d'une architecture début XXe d'une construction industrielle en brique et bois, les murs sont composés de plusieurs rang de brique et tout l'intérieur est de bois.


 

   

 


 

Cliquez sur l'image pour ouvrir

Toutes les photographies modernes de ce site sont la propriété de Mario Groleau et ne peuvent être utilisées sans son consentement. Les photographies anciennes sont de plusieurs sources, lorsque celles-ci sont disponibles, elles sont indiquées.

Mario Groleau n'est aucunement responsable du contenu des sites externes en hyperlien.

Code d'éthique du photographe

 


 
Web mgroleau.com
www.collection-appareils.com

 


MERCI DE VOS NOMBREUSES VISITES SUR MON SITE DÉDIÉ À TROIS-RIVIÈRES DEPUIS 2001

Pages affichées sur le site :