La passion de la photographie


Poésie

Mario a photographié
pour vous

Votre photographe, Mario Groleau

Précédente
Page principale
Remonter
Suivante


Écrivez-moi!


Votre choix de sujets:



Page principale ] Remonter ] Secteur Trois-Rivières ] Secteur Trois-Rivières-Ouest ] Secteur Cap-de-la-Madeleine ] Secteur Pointe-du-Lac ] Panoramas Trifluviens ] Détails architecturaux 2005 ] Croisière sur le St-Maurice ] Églises trifluviennes ] [ Poésie ] Murale rue Notre-Dame ]


Visitez également mes autres sites:


Écrivez-moi!

 




Achetez mon livre photo en cliquant ci-dessous:
Une façon différent...
Par Mario Groleau


 

Laissez-moi vos commentaires sur cette page

 

Dans le cadre du Festival International de la Poésie de Trois-Rivières qui s'est tenu en 2005 du 30 septembre au 9 octobre, voici donc ma contribution 2005:

 

Un bon ami à moi, M.Jean Paquette de Trois-Rivières,  m'a confié un document exceptionnel, un poème jamais publié du grand poète trifluvien Gatien Lapointe, M. Lapointe l'avait donné à Jean quelques mois avant son décès. Le poème est toutefois resté sans titre, c'est donc à vous de l'imaginer. Il nous fait donc plaisir de vous l'offrir.

 

Le document présenté est une copie numérisée directement de l'original produit par l'auteur.


 

BONNE LECTURE


Page 1

Cliquez sur l'image pour agrandir

Page 2

Cliquez sur l'image pour agrandir

Page 3

Cliquez sur l'image pour agrandir

 


Notice biographique:
 

Lapointe, Gatien

 

Lapointe, Gatien, poète, prof. et éditeur (Sainte-Justine-de-Dorchester, 18 déc. 1931 -- Trois-Rivières, 15 sept. 1983). Surtout connu pour son Ode au Saint-Laurent, il est aussi l'auteur d'une oeuvre abondante regroupant une dizaine de recueils. Il étudie d'abord au petit séminaire de Québec, puis à l'École des arts graphiques de Montréal et à l'Univ. de Montréal, où il obtient une maîtrise en littérature. Il publie Jour malaisé en 1953 et Otages de la joie deux ans plus tard. Il voyage ensuite en Europe de 1956 à 1962 et suit des cours au Collège de France et à la Sorbonne. En 1962, on lui décerne le prix du Club des poètes pour Le Temps premier. De retour au Québec, il mérite le prix Du Maurier, le prix de la province de Québec et le PRIX LITTÉRAIRE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL pour l'Ode au Saint-Laurent, parue en 1963. Il est à nouveau récipiendaire du prix de la province de Québec en 1967 pour Le Premier Mot. Il enseigne alors au collège militaire, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Il devient professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières en 1969. Parallèlement à son enseignement, il fonde et anime les Écrits des Forges, maison d'édition presque exclusivement orientée vers la poésie. En 1980, après 13 ans de silence, il reprend la publication de son oeuvre. Paraissent alors successivement Arbre-radar, Barbare inouï, Corps et graphies, Corps de l'instant et Le Premier Paysage. Dans ces derniers recueils, le poète s'éloigne du lyrisme et du thème du pays pour se tourner vers le corps et l'instant avec un sens aigu de la modernité. Cependant, on y ressent toujours la même intensité, la même sensibilité et la même exigence qui font l'unité et la valeur de son oeuvre, l'une des plus riches de la poésie québécoise.

 

Auteur FRANÇOIS DUMONT

L'Encyclopédie canadienne © 2005 Fondation Historica du Canada

 

 


 

Cliquez sur l'image pour ouvrir

Toutes les photographies modernes de ce site sont la propriété de Mario Groleau et ne peuvent être utilisées sans son consentement. Les photographies anciennes sont de plusieurs sources, lorsque celles-ci sont disponibles, elles sont indiquées.

Mario Groleau n'est aucunement responsable du contenu des sites externes en hyperlien.

Code d'éthique du photographe

 


 
Web mgroleau.com
www.collection-appareils.com

 


MERCI DE VOS NOMBREUSES VISITES SUR MON SITE DÉDIÉ À TROIS-RIVIÈRES DEPUIS 2001

Pages affichées sur le site :