Cliquez ici pour revenir à la page principale de la collection

Retour au blogue


Utiliser votre appareil

Remonter ] Chargement et changement des bobines ]

Mario

Votre photographe, Mario Groleau





Achetez mon livre photo en cliquant ci-dessous:
Une façon différent...
Par Mario Groleau


Courriel pour MARIO GROLEAU


Appareils de ma collection


Nouveaux
Appareils


Liens pour collectionneurs


Comment vendre sur Ebay


MANUELS PHOTOS!

PLEIN TEXTE


À VENDRE


Estimation

€€€€  $$$$


Pubs Antiques

Publicités anciennes / Vintage advertising


Magazines
Revues anciennes / Vintage magazines


Accédez à la page du test ultime, celui de la coccinelle!


Accédez au site de Trois-Rivières en images

Trois-Rivières


 

Comment utiliser son appareil photo ancien

Laissez-moi vos commentaires sur cette page

 


1- Vérifiez votre appareil:

Vous pouvez vérifier votre appareil afin de pouvoir bien l'utiliser, de plus cet étape pour permettra de faire connaissance avec celui-ci. Voici les éléments à vérifier:

Pour les appareils à soufflet:
Vérifiez le soufflet: À la noirceur, dépliez l'appareil, ouvrez le dos et à l'aide d'une lampe de poche éclairez l'intérieur de l'appareil, examiner le soufflet de l'extérieur dans le but de trouver de petit points lumineux, parfois gros comme des trous d'épingle, les coins du soufflet sont les premiers endroits à souffrir de l'âge.
Vérifiez l'obturateur: Amorcez celui-ci et déclencher le à toutes les vitesses en commençant par la plus haute (1/200 par exemple), le son devrait s'allonger en allant vers les vitesses les plus basses (1/25e s'il y a lieu bien sûr). L'obturateur peut posséder une position B, dans ce cas, amorcez celui-ci, appuyer sur le bouton de déclenchement, l'obturateur devrait rester ouvert jusqu'à ce que vous relâchiez le bouton. Si l'obturateur à une position T, amorcez-le, appuyer sur le bouton, l'obturateur devrait s'ouvrir et demeurer ouvert, ré-appuyer sur le bouton et l'obturateur devrait se fermer. Il se peut que les vitesses les plus basses ne fonctionne pas (Si l'obturateur en possède bien sûr), car le mécanisme qui les produit n'est pas le même que celui pour les vitesses élevées.
Vérifiez le boîtier: Évaluez la rouille et l'état de la peinture, l'état des pièces en chrome, celui-ci est-il piqué , terne ou bien brillant, est-il bossé? L'état de la cuirette, est-elle déchirée, décollée?
Vérifiez l'objectif: C'est l'objectif qui prend la photo, assurez-vous que celui-ci est bien clair, pour se faire utiliser la position B ou T de l'obturateur, ouvrez le diaphragme au maximum ainsi que le dos et en prenant un petit recul regardez au travers de la lentille un objet lumineux, vous verrez très vite si l'objectif est correct.

 

f/4.5
 
F/8
f/22

 

Vérifiez le diaphragme: C'est lui qui déterminera avec l'obturateur la quantité de lumière qui entrera dans l'appareil. Procédez comme pour l'objectif. Manipulez son levier et vérifiez si le trou visible au travers de la lentille s'agrandi et se rapetisse, si toutes les lamelles semble bien fonctionner.
Vous pouvez compléter l'évaluation de votre appareil en visitant cette page : ÉVALUATION

2- Essayez votre appareil

Je vous conseil de l'essayer, l'avantage avec les appareils utilisant du film 120, c'est que les pellicules sont assez faciles à trouver, je vous conseil même d'utiliser un film couleur, vous verrez les résultats seront impressionnants.

Utilisez un film comme:

  • Format de la pellicule 120
  • Vitesse 100 ISO Type Couleur extérieur, procédé C41

Agfa a de très bon film à bon prix.

Pour le test faites de la photo extérieure et utilisez le tableau ci bas

Essayer de photographier avec le soleil dans le dos autant que possible afin de réduire les possibilités de reflet dans la lentille.

2.1- Déterminer l'exposition requise (temps et ouverture)

La règle de f/16:

En plein soleil (de 8h à 17h en été,10h à 14h en hiver) avec une ouverture de f16 utiliser la valeur ISO(ASA) du film comme vitesse. Par exemple:

Film de ISO200, il est 13h45 il fait soleil, j'utilise un des couples suivants: 

1/250e à f/16
1/100 à f/22
1/500 à f/11
1/1000e à f/8

Ce sont tous des couples équivalents. La différence réside dans la profondeur de champ.

2.2- Le tableau des ouvertures:

Vitesse d'obturation: 1/100e sec.

Pour un film de 100 ISO(ASA), nous pouvons raffiner le tableau avec les éléments suivants:
 
  Soleil
 
Soleil voilé
 
Nuageux brillant
 
Nuageux ou ombre ouverte
 
Sujets clairs
 
f/22 f/16 f/11 f/8
Sujets moyens
 
f/16 f/11 f/8 f/5,6
Sujets sombres
 
f/11 f/8 f/5.6 f/4

Pour une vitesse de 1/250:
For a 1/250 speed

`

2.3- Définitions:

Sujet brillant: Un paysage, des personnes proche de la mer, du sable ou de la neige.

Sujet moyen: Des personnes, proches des maisons, des jardins, et des endroits qui ne sont pas à l'ombre. Utilisez quand des sujets sombres et clairs sont présents dans l'image

Sujet sombre: Gens en habit foncé, des arbres, des fleurs des animaux et de grands édifices en général.

Ombre ouverte: Des sujets à l'abri du soleil mais éclairé par une grande portion du ciel. Moins vous avez de ciel plus vous devez utiliser une grande ouverture.

2.4- Utilisation d'un posemètre:

Utilisation d'un posemètre à lecture directe: Cliquez sur le posemètre pour accéder à son manuel (En anglais malheureusement) en format PDF.

 

3- Utilisation d'un télémètre

L'usage du télémètre est tout indiqué si l'on doit travailler avec une grande ouverture, comme à l'intérieur, à l'ombre ou par temps maussade. Il donne une mesure précise de la distance que l'on reporte sur l'objectif.

Si vous n'avez pas de télémètres vous devrez estimer les distances!

Le télémètre utilise un système de miroir pour effectuer la mesure de distance par triangulation. Lors que les miroirs ne sont pas alignés sur l'objet l'image est dédoublée.
Il suffit alors de tourner le disque des distances jusqu'au moment ou les deux images se superposent.

Il ne reste plus qu'a lire la distance sur ce disque et à la reporter sur la bague des distances de l'appareil. Le fonctionnement d'un appareil à télémètre couplé est identique. Le report de la distance sur la bague de la camera est automatique.

4- Appuyer sur le déclencheur

Le moment est venu de prendre la photo, si la vitesse que vous utilisez est faible (1/25e ou 1/50e) assurez vous que l'appareil est bien stable, l'usage d'un trépied peut faire la différence entre une photo bougée ou non. La plupart des appareils s'utilisent facilement à la main à des vitesses de 1/50 ou 1/100, car il faut se rappeler que les films d'origine avaient des sensibilités réduites comme: 25, 32, 50 et 64 ASA(ISO)!

Appuyez sur le bouton du déclencheur, et voilà la photo est prise.

Attention: Dans le cas d'appareils utilisant du film en bobine comme le 120 et qui n'est pas muni d'un dispositif de prévention des doubles expositions, avancez tout de suite à la prochaine pose. Vous serez donc prêt à prendre votre prochaine photo!

5- Le développement et l'impression:

Pour le développement de la pellicule 120  au procédé C-41(Négatif couleur), il est possible de le faire faire chez la plupart des finisseurs de photo. C'est le tirage qui pose problème, la plupart de ces minilabs ne possède pas l'optique nécessaire pour les pellicules 120, et le film doit être envoyé à l'extérieur pour traitement.

Il y a quelque bonnes maisons qui le font professionnellement comme:

À Montréal:

PhotoMax service professionnel

Pages Affichées sur mgroleau.com depuis mai 1997: Commander l'ouvrage sur les appareils PHOTAX
Page visités dans la section photo:

Sylvain Halgand Collectionneur Francophone
FORUM DES COLLECTIONNEURS FRANCOPHONES D'APPAREILS PHOTOGRAPHIQUES ANCIENS.

Petites annonces dédiées aux appareils photo anciens

 


Chercher WWW Chercher mgroleau.com



Ou faire réparer son appareil?