Cliquez ici pour revenir à la page principale de la collection

Retour au blogue


ROYAUME UNI

Remonter ] Houghton Carbine no. 4 ] Duo Ensign 2 1/2 ] Ensign Selfix 20 ] Ensign Selfix 16-20 ] Ensign Selfix 220 ]

Mario

Votre photographe, Mario Groleau





Achetez mon livre photo en cliquant ci-dessous:
Une façon différent...
Par Mario Groleau


Courriel pour MARIO GROLEAU


Appareils de ma collection


Nouveaux
Appareils


Liens pour collectionneurs


Comment vendre sur Ebay


MANUELS PHOTOS!

PLEIN TEXTE


À VENDRE


Estimation

€€€€  $$$$


Pubs Antiques

Publicités anciennes / Vintage advertising


Magazines
Revues anciennes / Vintage magazines


Accédez à la page du test ultime, celui de la coccinelle!


Accédez au site de Trois-Rivières en images

Trois-Rivières


 

ENSIGN

Duo Ensign 2 1/2
Ensign Selfix 16-20
Ensign Selfix 20
Ensign Selfix 220
Houghton Carbine No.4

 

Mes trois Selfix 16-20

ENSIGN SELFIX 620

Selfix 220

ENSIGN SELFIX 220

Cliquer pour agrandir la photo

DUO ENSIGN 2 1/2

 

Cliquer pour agrandir la photo

ENSIGN SELFIX 20

 

Cliquer pour agrandir la photo

Houghton Carbine No.4

 

 

 

La compagnie britanique Ensign, disparue en 1961 faute de n'avoir pu évoluer dans le bon sens.

 

Cliquez sur l'image Ensign ci-bas pour accéder au TEXTE ORIGINAL d'Adrian Richmond à propos:

 

Ensign Logo 1930

En 1836 George Houghton se part en affaire avec le  français Antoine Claudet dans une fabrique de verre. La compagnie appelée Claudet et Houghton fabrique toutes sortes de verres, incluant des verres optiques et du matériel photographique.

En 1867 le fils de George se joint à la compagnie. Dans cette même année M.Claudet meurt et la compagnie prend le nom de George Houghton et fils. En 1899 la compagnie s'agrandit en ajoutant les locaux du 88 High Holbourn à Londres, qui deviennent le siège social de l'entreprise.

En 1903 Ils débutent la production des appareils Ensign à film bobine à chargement de jour. Le 10 mars 1904 George Houghton et fils procédènt à l'incorporation de la compagnie

N sign Logo 1904C'est la même année qu'apparaît le premier logo.  Un calembour typique de la période Edwardienne sur le nom, N-sign, c'est à dire un N sur un enseigne.
 

Ensign Flag Logo 1911En 1911 le logo change et devient le drapeau familier de Ensign, similaire au drapeau de la Marine Royale Britannique.
 

Houghtons Ltd. construit une usine de production d'appareils photo sur la «Fulbourn Road» à Walthamstow autour de 1905, à cette époque leur production consiste en des appareils comme ce 'Triple Victo'.

Vers 1908 leur installation de Walthamstow représente la plus grande usine d'appareils photo de Grande Bretagne. La compagnie emploi plus de 700 personnes et les bâtiments ont un espace de plancher de plus de 71,000 pieds carrés. Avec leurs bureaux à Holbourn, à Londres,  à Hatton Garden et à  Glasgow, Houghtons a plus de  1,000 employés.

En janvier 1915  Houghtons Ltd. fusionne avec W. Butcher and Sons Ltd. pour former la «Houghton-Butcher Manufacturing Company». Toutefois les appareils sont toujours vendu sur des noms séparés, leur fusion leur assurant seulement des facilités de production communes..

En 1930 la compagnie prend enfin le nom des appareils qu'elle construit «Ensign Limited». Dans les années 30 la compagnie produit le Ensign Multex qui sera le seul appareil miniature de la marque.

Dans les nuits du 24 et 25 septembre 1940 la Luftwaffe bombarde et détruit les installations de la Ensign House, la maison mère de la Ensign Ltd sur  88/89 High Holbourn à Londres. Le 7 octobre de la même année Ensign Ltd, division des ventes de Houghton-Butcher est démantelée et les stocks restant d'agrandisseurs, d'épidiascopes et de caméras sont repris par Johnson & Sons de Hendon.

La  Houghton-Butcher Manufacturing Co. Ltd.  continue de vendre sous son propre nom, annonçant les « Ful-Vue» avec les autres appareils de la marque dans le  B.J.A. jusqu'en  1942, quand il annonce qu'ils sont les seuls à pouvoir utiliser le nom de «Ensign» et qu'ils comptent bien continuer à fabriquer et vendre leurs appareils photo et les accessoires sous le nom d'Ensign. La production d'appareils photo continue à Walthamstow, toutefois les pressions du gouvernement britannique pour les forcer à produire pour l'effort de guerre, la baisse de la demande pour le matériel photo et des pertes de la division des ventes convainquent les dirigeants de l'entreprise à augmenter leur effort de guerre. Aucun nouveau produit grand public n'est développé durant cette période qui n'a pas un lien direct avec les besoins des militaires.

Le 27 juin 1945 un concordat de faillite survint entre Houghton-Butcher Mfg. Co. Ltd. et Elliot and Sons Ltd. fabriquant des films et plaques Barnet pour former la Barnet Ensign Ltd.

L'année 1948 vit Ross Ltd. fusionner avec la  Barnet-Ensign Ltd. pour former la Barnet Ensign Ross Ltd. Clairement on espère que l'ajout des objectifs de grande qualité ROSS rehausse la ligne de produit. Mentionnant même dans la publicité; " Il semble, sans l'ombre d'un doute que l'alliance Barnet Ensign Ross déplacera le point de mire du progrès photographique du continent (Allemagne) vers l'Angleterre ".

Ross Ensign LogoVers 1951 la compagnie change encore de nom pour Ross Ensign et produit les appareils classique à film bobine des années 50 comme les Selfix et les Autorange qui sont aujourd'hui fort populaire chez les collectionneurs. En 1955  Ross-Ensign déplace sa production de Walthamstow vers l'usine commune de Ross à  Clapham ou il continue à produire les appareils photo, les lentilles et les jumelles.

Malheureusement Ross-Ensign ferme ses portes en 1961.

Ensign a produit quelques uns des meilleurs folding a film bobine des années 50. Mais qu'est-ce qui les a amené cette extrémité?

  • Ensign a du se battre avec la pensé populaire que les appareils étrangers était meilleurs, particulièrement ceux fabriqués en Allemagne.
  • Par l'entêtement à produire des folding pour concurrencer les appareils allemands.
  • La compagnie a complètement ignoré les demande du public pour les appareils 35mm, ne produisant même pas un prototype, prétextant que le film 120 était supérieur et ne serait jamais surpassé.
  • En ignorant les changements de l'industrie photographique jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Les ventes ayant trop baissées afin de permettre les mises de fond en recherche et développement pour concurrencer les allemands et l'expansion des compagnies japonaises.

Pour le texte complet en Anglais accéder au site de M. Adrian Richmond

For the english version please see the ADRIAN RICHMOND web site.

Page traduite avec la permission exceptionnelle de M.Adrian Richmond.

 

Attention

Mr Adrian Edward Richmond is writing a book about Ensign, he is always looking for information, such as copies of adverts or catalogues with Ensign cameras advertised for sale abroad?

If you have this kind of document please contact Mr Richmond

 

Attention

M Adrian Edward Richmond est entrain d'écrire un livre à propos d'Ensign. Il recherche des documents comme des copies de publicités ou des catalogues annonçant du matériel Ensign.

Si vous avez ce genre de documents je vous prie de contacter M. Richmond

Pages Affichées sur mgroleau.com depuis mai 1997: Commander l'ouvrage sur les appareils PHOTAX
Page visités dans la section photo:

Sylvain Halgand Collectionneur Francophone
FORUM DES COLLECTIONNEURS FRANCOPHONES D'APPAREILS PHOTOGRAPHIQUES ANCIENS.

Petites annonces dédiées aux appareils photo anciens

 


Chercher WWW Chercher mgroleau.com



Ou faire réparer son appareil?