La Mauricie et le Centre-du-Québec

 


Zoom sur Saint-Elie-de-Caxton

Mario

Votre photographe, Mario Groleau

Précédente
Accueil
Remonter
Suivante

Votre choix de sujets:


Auberge du lac à l'Eau Claire ] Batiscan ] Le Baluchon ] Champlain ] Les chutes à Magnan ] Louiseville ] Magasin Général Lebrun ] Saint-Alexis-des-Monts ] Saint-Boniface ] Saint-Elie-de-Caxton ] [ Zoom sur Saint-Elie-de-Caxton ] Saint-Luc de Vincenne (Le village) ] Saint-Paulin ] Saint-Tite ] Sainte-Thècle ] Shawinigan ] Sainte-Anne-de-la-Pérade ]


Visitez également mes autres sites:


Écrivez-moi!


Encouragez nos annonceurs:




Achetez mon livre photo en cliquant ci-dessous:
Une façon différent...
Par Mario Groleau


Je me suis rendu le 7 octobre 2006 à St-Elie dans le cadre de Zoom Sur..., événement organisé pour les photographes de presse, ce que je suis pas.


Attention! Nouvelle de dernière heure!

L'exposition est reprise au foyer du Centre Des Arts de Shawinigan, cet été du 1er juin au 23 septembre 2007


 

Un album a été produit avec les photos prises cette fin de semaine de l'Action de Grâce 2006

Vous pouvez l'acheter d'Amazon Canada en cliquant sur cette image,

ou sur celle dans la marge de gauche.

 


 

 

Des photographes à l'œuvre.


 

J'ai toutefois l'honneur d'y apparaître à deux titres:

 

Premièrement comme sujet du photographe Michel Tremblay de Saguenay:

 

Elle apparaît dans l'Album à la page 47

 


 

Comme photographe, voici la photo que j'ai prise de M.Michel Tremblay

 entrain de photographier la petite locomotive, elle apparaît dans l'album à la page 127

 


Coupures de presse sur l'événement:

 

L'Hebdo du Saint-Maurice (Shawinigan) format PDF

Le Courrier Journal (Sainte-Thérèse) format PDF

IFCN.CA (Saguenay)

L'écho d'Autray (Berthierville) format PDF

 

Cyberpresse/Lenouveilliste (Trois-Rivières)
Le village sur grand écran
François Houde
Le Nouvelliste, Le jeudi 16 novembre 2006
Trois-Rivières

Fred Pellerin a bien écrit un scénario "...inspiré fortement de Il faut prendre le taureau par les contes mais avec des p'tits bouts d'autres contes aussi. Le projet est présentement à l'étape de trouver du financement. Disons que c'est encore simplement un projet. Il y a bien du chemin à faire avant de dire qu'un film va se tourner", de confier M. Hollywood.

Pour le scénariste, ce projet était avant tout un défi. "J'ai pris des cours accélérés de scénarisation. Ça a été beaucoup de travail, surtout au niveau de la structure. J'ai enculé beaucoup de mouches pour arriver à quelque chose qui se tienne mais ça a l'air que ça faisait l'affaire. J'ai vraiment travaillé dur pendant trois mois et demi, ce qui est énorme pour moi."

Manifestement, le conteur ne tient pas mordicus à ce qu'un film se fasse. "D'abord, je me suis fait plaisir. C'est déjanté comme il faut. Si ça passe au financement, franchement, je vais être le premier surpris. Il est notamment question de taureaux qui se promènent dans le ciel: je ne sais pas trop comment ils peuvent arriver à créer ça au cinéma."

Fred n'est pas complètement fermé aux compromis. "Moi, j'ai présenté un scénario et on verra pour le reste. S'il y a des compromis à faire, on en discutera. Je ne connais rien à la façon de faire du cinéma. Je sais seulement que tant que le dernier plan n'est pas tourné, on peut modifier des choses au scénario. Ça me rassure."

L'artiste a mis une condition sine qua non au projet: il faut qu'au moins une partie du tournage se fasse à Saint-Élie. Pour ce qui est du moment du tournage, on nage dans l'inconnu.

«Si le financement est accepté très rapidement, il est possible que le tournage soit entrepris au printemps. Mais tel que c'est conçu, il faudrait probablement qu'ils tournent à différents moments de l'année. Je ne sais pas trop. Ce qui est sûr, c'est que j'ai laissé de la place dans mon histoire pour que les spectateurs fassent un grand bout de chemin dans leur propre imaginaire.»

Le projet l'excite assurément beaucoup. «J'aime beaucoup l'idée du choc entre le monde du cinéma et le monde du village. C'est un choc assez pété, comme je les aime.»

Le maire de Saint-Élie, André Garant se montrait aussi prudent. «Pour l'instant, ce n'est qu'un projet. Le scénario a été déposé mais rien n'a été accepté. Saint-Élie serait très honoré de recevoir un tournage de cinéma. Je suis sûr que Fred a écrit un bon scénario et l'idée que Luc Picard réalise est très attrayante aussi. Ce serait une autre perle à notre collier. S'ils viennent, ils seront très bien reçus et je suis sûr que ça amènerait d'autres films par la suite. Ce n'est que le début pour nous. Vous pouvez aussi être sûr qu'on va faire en sorte de garder ce qui fait le charme du village et de ne pas se transformer en piège à touristes.»•

Fred Pellerin sur Wikipedia

Pages affichées sur le site:

 

Cliquez sur l'image pour ouvrir

Toutes les photographies modernes de ce site sont la propriété de Mario Groleau et ne peuvent être utilisées sans son consentement. Les photographies anciennes sont de plusieurs sources, lorsque celles-ci sont disponibles, elles sont indiquées.

Mario Groleau n'est aucunement responsable du contenu des sites externes en hyperlien.



Chercher WWW Chercher mgroleau.com


Photos de Trois-Rivières Photos anciennes Photos anciennes de May Lemay Panneaux touristiques Rephotographie Trois-Rivières illustrée Québec Cap de la madeleine Shawinigan

Nombre de pages affichées sur le site dédié à la Mauricie Centre-du-Québec: 

 


Publicité gratuite:

http://www.tremblayphoto.ca

www.niko-photographie.com